ErminaQui sommes-nous

Ermina

Equipe interdisciplinaire d'études et de Recherches archéologiques
sur les Mines anciennes et le Patrimoine industriel

À l’origine d’ERMINA :

Des chercheurs, archéologues, spéléologues miniers, géologues, géomorphologues et historiens conscients de la nécessité d'associer étroitement étude et protection des sites archéologiques qui se sont regroupés en équipe à la fin des années 1970 pour étudier les mines de fer du bassin ferrifère de Lorraine et les mines polymétalliques du Warndt. Dans les années 1980, l’équipe étend ses travaux de prospections et de fouilles aux exploitations minières du Grand Est. Les mines de Longeville-les-Saint-Avold (Moselle) sont parmi les premières à bénéficier d'un classement au titre de réserve naturelle. Elles serviront de modèle pour de nombreux autres sites sur le territoire national.

Une démarche scientifique pluridisciplinaire et diachronique intégrant études en archives, investigations de terrain et recherches en laboratoires. D’autres programmes vont alors être engagés sur le territoire métropolitain. C'est à cette époque que débute l’exploration minière dans le massif alpin. Les recherches se sont élargies à d’autres pays européens comme la Grèce, l'Italie et le Royaume-Uni.

ERMINA aujourd’hui

Les chercheurs qui oeuvrent dans ces programmes se regroupent en association nationale en 1997 : ERMINA est créée.

Depuis cette date, ERMINA fédère des chercheurs intéressés par l'étude, l'exploration, la protection du patrimoine archéologique minier et industriel. L’association s’est fixée trois objectifs  :
- développer l'étude du patrimoine archéologique minier et industriel 
- contribuer à la sauvegarde des sites archéologiques, minéralogiques et géologiques
- œuvrer à l'édition de publications et de documents scientifiques et pédagogiques.

Pour atteindre ses objectifs ERMINA organise et coordonne  : des opérations archéologiques  ; des recherches de terrain dans les mines et autour du patrimoine industriel en général ; des expéditions à l'étranger ; des expérimentations scientifiques notamment en métallurgie ancienne ; des interventions spécialisées dans le domaine de l'archéologie minière et industrielle : expertises, diagnostics, topographies.

Le site Internet ERMINA se veut être un outil de diffusion des connaissances en termes d’archéologie des techniques, consacré au patrimoine minier et métallurgique, et de manière générale au patrimoine archéologique industriel, scientifique et technique... Une contribution à la recherche et à la communication scientifique sur le thème de l'Histoire des Sciences et des Techniques.

mineurs

Accueil | Qui sommes-nous ? | Archéologie des techniques | Patrimoine industriel | Méthodologie | Techniques anciennes | Valorisation | Contact | Plan du site