ErminaLexique

 

 

1 2 3 4 5 [ 6 ]

 

Patouilletn.m. Appareil de débourbage servant à nettoyer les minerais empâtés d'argile ou de sable.
Pendagen.m. Angle du plan moyen du gisement avec l'horizontale.
Petit feun.m. Dans la cuisson, période suivant l'allumage jusqu'à 500°.
Pisolite ou pisolithe n.f. Du latin pisum, pois et du grec lithos, pierre: concrétion ferrugineuse sphérique ou ovoïde à structure concentrique à diamètre de 1 à 20 mm, se formant dans certains sols dans les horizons d'accumulation. Caractéristique des minerais de fer résiduels dits pisolithiques, pisiformes ou en grains… Le terme est également utilisé pour des concrétions calcaires d'origine lacustre ou marine.
Porcelaine duren.f. Poterie blanche à pâte fine de kaolin (roche argileuse blanche, essentiellement composée de kaolinite), vitrifiée, homogène et translucide, cuite entre 1250° et 1460°, généralement recouverte d'une glaçure transparente et incolore.
Préparation mécanique n.f. La préparation mécanique des minerais constitue la première partie des manipulations que doit subir le minerai ; elle diffère de celles qui succèdent et qui constituent selon l’auteur la métallurgie proprement dite. « Cette dernière science emploie comme agent principal, la chaleur, tandis que la préparation fait uniquement appel aux forces mécaniques ».
Puissancen.f. Epaisseur du gisement entre toit et mur, mesurée perpendiculairement aux épontes.
Scheidage n.m. De l'allemand scheiden, séparer. Opération qui consiste à casser un bloc contenant une partie de minerai et une partie de stérile pour séparer le minerai du stérile. Cassage au marteau des morceaux de tout-venant pour en extraire le minerai des parties stériles.
Schlammsn.m.p. Mot d'origine allemande signifiant : boues. Boues résiduelles de décantation du traitement par voie humide des minerais. Par extension déchets qui proviennent du broyage ou bocardage des minerais. Il s’agit d’un terme utilisé pour les minerais polymétalliques. Catégorie de minerais, la plus petite des menus ; le diamètre des schlamms est en dessous de 0,5 mm.
Taillen.f. Chantier d’abattage.
Taux de défruitement n. m. : Le taux de défruitement d'une exploitation est le rapport de la surface excavée à la surface totale : T = Surface totale - Surface des piliers Surface totale
Toitn.m. Eponte située au-dessus du minerai. au sens géologique, et dans le cas d'une couche, le toit désigne l'éponte la plus récente que le minerai.
Tournagen.m. Mode de façonnage manuel par giration d'une balle d'argile sur le tour.
Travers-banc/Adit-leveln.m. : Galerie au rocher recoupant les couches.
Vernisn.m. Glaçure transparente faite pour imperméabiliser les poteries communes. On parle de terres vernissées.

 

1 2 3 4 5 [ 6 ]

 

Accueil | Qui sommes-nous ? | Archéologie des techniques | Patrimoine industriel | Méthodologie | Techniques anciennes | Valorisation | Contact | Plan du site