ErminaLexique

 

 

1 2 3 [ 4 ] 5 6

 

Décorn.m. Pour orner les céramiques, il existe de nombreux procédés. Avant cuisson : par empreinte, incision, grattage, perforation, polissage, gravure, etc. Par la cuisson : engobage, teinture, peinture, émaillage, lustrage aux métaux précieux, par divers effets de cuisson (oxydation, réduction). Après cuisson : par ajout d'autres matériaux (métal, bois, minéraux, etc.).
Dépilagen.m. Phase de défruitement d’un massif. Par extension, désigne en général une cavité correspondant à l’exploitation d’un filon ou d’un amas minéralisé.
Descenderien.f. Voie inclinée par laquelle on accède, en descendant, à une zone minéralisée.
Ebauchoirsn.m. p. Petits outils en buis pour modeler.
Emailn.m. Enduit vitreux transparent ou opaque, posé sur pâte tendre ou faïence.
Enfumagen.m. Opération consistant à fabriquer en excédent de fumée pour obtenir une atmosphère réductrice favorisant le développement des lustres métalliques, des rouges de cuivre et les effets décoratifs sur les pièces de raku.
Engoben.f. Barbotine d'argile, blanche ou colorée, appliquée sur la pièce encore humide, soit pour changer la couleur des fonds ou pour obtenir des effets décoratifs.
Eponten.f. surface séparant le minerai du stérile. Par extension, terrains stériles au contact du minerai.
Epontesn.f.p. L’ensemble toit et mur constitue les épontes de la couche. Par extension, terrains stériles au contact du minerai.
Exhauren.f. Ensemble des techniques destinées à l'évacuation de l'eau de la mine.
Façonnagen.m. Art de transformer de l'argile en objets fabriqués par différents procédés : modelage, moulage, tournage, pressage, coulage, filage...
Faïencen.f. Céramique argileuse recouverte d'une glaçure à l'oxyde d'étain, dite glaçure stannifère, opaque, blanche ou colorée. La cuisson de biscuit (940° à 1050° environ) est suivie d'une cuisson d'émail (940° à 1020° environ).
Filonn.m. Fracture de l'écorce terrestre remplie de minerai(s)
Fonçagen. m.: Action de creuser en descendant une voie verticale : puits, bure…
Foncéen.f. Puits de dimension modeste occupant la largeur de la galerie
Fondantsn.m. p. Pour les glaçures : matières vitrifiables auxquelles on ajoute les oxydes colorants.
Fritten.f. Mélange de silice et de sels alcalins ou de composés du plomb, broyés très fins après fusion de la masse vitreuse. C'est la base des glaçures.
Front de taillen.m.: Extrémité d'une galerie ou d'un chantier.
Galerie de traverse n.f. Synonyme de travers-bancs. Les galeries de traverse permettent d’atteindre latéralement les filons. Elles sont creusées à partir de la surface ou à partir d’une galerie d’allongement.
Galeries d’allongementn.f.p. les galeries d’allongement suivent le filon depuis le jour ou depuis une galerie de traverse ou travers-banc.

 

1 2 3 [ 4 ] 5 6

 

Accueil | Qui sommes-nous ? | Archéologie des techniques | Patrimoine industriel | Méthodologie | Techniques anciennes | Valorisation | Contact | Plan du site